Accueil
Livres
Bronzes
Tableaux

Accueil
Livres
Bronzes
Tableaux

Exposition virtuelle
Pecnard au Château de Bourron
Note biographique
Chansons de Barbara
Chansons et  Textes de Leo Ferré

Rechercher :

Une reliure
Un theme
Un éditeur
Un Artiste
Un Auteur

Jacques Pecnard
Autoportrait

Jacques Pecnard est né en septembre 1922 à Vincennes.
Il passe son enfance entre Pigalle, Vincennes et la Nièvre.
Fils unique d'un couple séparé, il trouve très tôt refuge dans l'amour de grands-parents très humbles mais solides. L'école libre et le scoutisme lui servent de cadre pour une enfance rude et amère.
On attribue facilement du talent aux enfants solitaires et rêveurs qui s'expriment par le dessin. Son entourage n'y manque pas. Il est vrai que dès sa prime jeunesse il exécute de superbes portraits, des paysages et des nature-mortes sensibles. Autant sa mère possessive et passionnée que son père, dans le court instant de leur vie commune, tâchent d'encourager ce jeune « artiste », de plus en plus préoccupé par son besoin de dessiner.
Son parrain, directeur artistique dans la publicité, est pour lui, à cette époque, un phare lointain qui l'attire, et pour ses parents, la réussite de cet homme cautionne le sérieux de ce genre de « métier ».
Après son certificat d'étude, à 13 ans, il fait un court passage à l'école Estienne. Il passe ensuite 4 années à l'école des Arts Appliqués où il trouve un enseignement remarquable, pragmatique et diversifié avec de grands maîtres : Sognot, Zwoboda, Malfray, Munch et Yencesse.
A sa sortie de l'école, les armées d'occupation sont à Paris. Grâce au scoutisme français et à quelques hommes entreprenants, il est sauvé in extremis de la misère du STO.
Il va vivre une guerre difficile dans la clandestinité. Commence alors sa carrière de dessinateur-illustrateur. Il a 18 ans.
A la libération il Wencontre Denyse Hurpeau, jeune fille issue d'un milieu bourgeois très différent du sien, mais avec qui il partage Un idéal de vie soutenu par la foi catholique.
Leur mariage en 1946 fortifie et oriente sa vie. Ils désirent une famille. 5 garçons vont naître de leur union. Entouré, compris, aimé par son épouse toujours présente, le jeune peintre se lance à corps perdu dans la nécessité journalière de faire vivre sa famille.l'occasion de faire valoir son talent une nouvelle fois. Quelques amis américains, séduits par ce travail, le poussent à organiser plusieurs séjours aux Etats-Unis en 1984 et 1985.
Il rencontre de nombreuses personnalités qu'il appréhende avec puissance sur ses toiles. Ces voyages sont des réussites.
Resté longtemps un artiste solitaire, certaines situations le poussent à rompre avec son isolement. C'est en tant que Président du salon d'Automne de la ville de Montmorency qu'il amène à cette manifestation des peintres remarquables tels que Jean Poirier, Pierre Laffillé, son ami Philippe Lejeune et son vieux compagnon d'école Michel Ciry, mais aussi le sculpteur Georges Muguet. Il fait à cette époque de nombreuses rencontres dans les milieux littéraires et académiques. Des amitiés très solides le lient à René et Lydie Huyghe,
Jean et Camille Dutourd. Il rencontre François Nourrissier, Julien Green. La plupart de ces amis lui servent de modèles.


Trois périodes sont marquantes dans la vi'e de Jacques Pecnard qui est attaché à la peinture dès son enfance.
Quelques portraits, ayant survécu aux années, le démontrent bien.
Il a d'abord été illustrateur, pendant près de 25 années, au cours desquelles, tout en élevant ses 5 garçons,
il illustra les « Amours Célèbres » de France-Soir (en 1971, il obtient le Prix des Illustrateurs de Presse), Elle, Fémina et des centaines de livres pour les éditeurs parisiens, tels que Hachette, Flammarion, Rouge et or, Larousse et autres, sans oublier la publicité où sa participation fut constante.
Vers les années soixante-dix, usé par l'illustration commerciale, il se tourne vers la peinture, tout en continuant à illustrer. Mais cette fois, c'est en gravure à la pointe sèche, en aquatinte ou en lithographie, qu'il
s'exprime. Les éditeurs d'ouvrages de bibliophilie s'intéressent à lui. Il devient vite incontournable et
produit de nombreux ouvrages: le Grand Meaulnes, Ulysse, la Trilogie étatique, King Ping Mei, Religion et
philosophie, Angelo, Madame de..., les Rois maudits, les joues en feu, Rabelais, les Contes, les Fleurs du mal, Guerre et Paix, les Bouquinades, le Théâtre, Lucien Leuwen, A la recherche du temps perdu, Au fil de l'épée, les Droits de l'Homme, Conversation avec le Général, les Poésies de Léo ferré. Vers l'Armée de métiers, le Centenaire de De Gaulle, les Dames de la Bible, etc. Sa peinture se développe au cours de ces années.Il entre à Vision Nouvelle dans les années quatre-vingt Débute alors une période « lithographique » qui durera huit ans: en France mais surtout au Japon.
C'est le début de la troisième période: la peinture mature. Au cours de ses voyages au Japon puis aux USA,
il peint de nombreux portraits de personnalités et de personnes privées. Ses expositions sont nombreuses.
En France, il peint de nombreuses personnalités, des amis de l'Académie française, tels que Maurice Druon,
André Frossard, Jean Dutourd, René Huyghe, etc. Certains portraits étonnants de De Gaulle font vite de lui
le « spécialiste » de ce haut personnage. La Bibliothèque Nationale fait appel à lui pour l'affiche de son
exposition « le Centenaire de De Gaulle » et lui fait honneur en exposant de différentes illustrations réali-
sées sur le Général. En 1991, il participe avec cent autres peintres à la grande exposition « Les couleurs de
la vie » contre le génocide arménien (exposition itinérante dans toutes les capitales d'Europe). A cette
époque, il entreprend pour son ami Léo Ferré un ouvrage sur ses poèmes. En 1994, il réalise un grand trip-
tyque « Hommage à la Libération », commandé par la Mairie de Paris (trois thèmes: le général de Gaulle,
la Libération de Paris, le général Leclerc). Elle sera inaugurée par Jacques Chirac. En 1996, il organise à
Courbevoie une intéressante rétrospective de son oeuvre (Espace Carpeaux). Cette exposition présente
l'illustrateur, puis ses différentes périodes de peintre. Cette ville lui avait commandé en 1994 une oeuvre
biblique, « La Cène », destinée à l'inauguration de la rehabilitation de leur église Saint-Pierre - Saint-Paul.
En 1997, il réalise deux superbes portraits du présidentjacques Chirac. Le plus intéressant servira de support
en 1998 au mouvement organisé par Bernard Pons: « Les amis de Jacques Chirac ». Fin 1998, il expose dans
la Salle Capitulaire Mably à Bordeaux sur le thème « Regard autour du vin ». A cette occasion, il réalise
plusieurs portraits. En 1999, il prépare un livre de bibliophilie sur la chanteuse Barbara avec les Editions du
Rameau d'Or. Après de longues discussions, il entreprend une grande toile pour la Mairie de Paris ayant
pour thème « Paris 2000 ». En fin de la même année, il expose au Château de Bourron-Marlotte. Au cours
de l'année 2000, il expose à Charenton sur le thème du « Portrait », puis à la SACEM pour la présentation
de son ouvrage sur Barbara. En fin d'année, il expose à Bièvres. En 2001, il réalise de nombreux portraits
dont ceux de Monsieur Yvon Gattai et Maître Jacques Varaut de l'Académie française. Il expose pour
le Lion's Club à Courbevoie.   

Principaux événements

1940-1970
-
Illustrateur de presse (France-soir, magazines Elle, Femina, etc.),d'édition (Hachette, Flammarion, Rouge et Or etc.) et de publicité.
1967
- première exposition à la galerie Jean Giraudoux; pastels, gravures tailles-douces, huiles; ouvrages : présentation du « Grand Meaulnes », d'Alain Fournier, comprenant 12 eaux-fortes en pleines pages.
1969-1970
- « Ulysse » lithographies originales. BiblioVerlag (RFA).
1971
- Grand Prix des « Illustrateurs de Presse », pour ses « Amours Célèbres » dans France soir.
1973
- la Trilogie Érotique, de Verlaine. Lithographies originales aux Editions de l'Odéon.
1974     ouvrages :
- King Ping Mei. Lithographies originales, aux Editions de l'Odéon; Religions et philosophies. Lithographies originales aux Ed. P. de Tartas; Angelo, de Jean Giono, aux Editions Pierre de Tartas.
1975     - exposition à la galerie « G.M.D » à Paris. Toiles. Pastels. Lithographies; sortie de Madame de... de Louise Vilmorin: lithographies originales en pleines pages aux Ed. Pierre de Tartas; ouvrages :
- premier volume des Rois maudits de Maurice Druon. Lithographies originales aux Ed. de l'Odéon;
- les Joues en feu de Radiguet Lithographies originales aux Editions Vialetay.
1976  - entrée à Vision Nouvelle. Début d'une longue série d'éditions de lithographies pour
le Japon (une dizaine d'éditions par année); - exposition à la galerie « La Fontaine » à Versailles. Huiles sur toile et premiers portraits;
ouvrages : - suite des parutions des Rois maudits - sortie d'un Rabelais. Lithographies hautes en couleur aux Ed. Pierre de Tartas; - les Contes de Voltaire. Lithographies originales aux Ed. De l'Odéon
1977 - exposition à la galerie « Les points cardinaux » à Grenoble; - exposition à Tokyo. 40 toiles sont vendues en 2 jours. Le peintre y est remarquablement reçu au cours de sa visite du pays;
ouvrages :   
- sortie des Fleurs du mal de Baudelaire. 18 gravures sur cuivre en couleur aux Editions
Anavoizard;
- sortie des derniers volumes des
Rois Maudits.
1978 - exposition à la galerie « Gorosane » à Paris. Cette exposition a été remarquée. Elle montre un grand tournant dans l'oeuvre du peintre par la richesse des thèmes présentés: inspiration mystique ou corps féminins, portraits réels ou imaginaires, situations dramatiques et violentes ou douceur et féminité, une «crucifixion» très remarquée (huile sur toile).
1979 - exposition au Musée Lacataye à Mont-de-Marsan. Les grands thèmes mystiques russes y sont développés autour de Tolstoï. De grandes toiles superbes et impressionnantes.Cette exposition est organisée pour la sortie de Guerre et Paix de Léon Tolstoï aux Editions Plaisir du livre;
- les Bouquinades de Ronsard. 18 gravures sur cuivre en couleur aux Ed. Anavoizard.
1980 - exposition de groupe au Québec. Plusieurs toiles y sont présentées; - le Convive (Don Juan) de Pierre de Tirso de Molina. 18 gravures sur cuivre en couleur aux Ed. Anavoizard.
1981  - exposition de groupe à Monaco. Plusieurs toiles y sont présentées, dont le portrait de René Huyghe. Vif succès;
1982  - exposition de groupe à Monaco; - exposition de groupe au Salon de Montmorency.
1983  - exposition de groupe au Salon de Montmorency, dont il est devenu le Président;
ouvrages :
- le Théâtre de Musset, 18 gravures sur cuivre, en couleur aux Editions Anavoizard;  sortie de Lucien Leuwen, de Stendhal, aux Editions de l'Imprimerie Nationale; vente d'une soixantaine de pastels pour le Japon, aux Éditions Utho Worid, à Tokyo, son éditeur.
1984 - 7 expositions sont organisées au Japon par Litho Worid: à Tokyo, Sapporo, Morioka, Kobé,
Osaka, Fukuoka et Mihako. Toiles et pastels principalement. A l'occasion de ce voyage, il réalise quelque soixante portraits de célébrités ou de particuliers, tant à l'huile qu'en pastels; - exposition de groupe à Montmorency. Présentation de plusieurs toiles dont ses Chevaux de Feu de l'Apocalypse; - réalisation de huit grands portraits pour des collectionneurs;
ouvrages :
- A la recherche du temps perdu de Proust. Lithographies aux Éd. Sauret; - Au fil de l'épée de Charles de Gaulle aux Editions Trinckvel.
1985 - sortie des Droits de l'Homme aux Ed. du Grésivaudan. A l'occasion, une exposition d'huiles
est organisée à Grenoble (premier semestre);
ouvrages :
- sortie de Conversations avec le Général de Jean Dutourd aux Ed. Trinckvel;
- portrait de Jean Dutourd de l'Académie française;
- second voyage aux Etats-Unis. Portraits de collectionneurs;
- sortie des Droits de l'Homme aux Ed. du Grésivaudan. Lithographies originales. A l'occasion,
une exposition d'huiles est organisée à Grenoble (au premier semestre);
- sortie de Conversations avec le Général de Jean Dutourd aux Éd. Trinckvel.
1986 - préparation d'une statue du général de Gaulle, commandée par la ville d'Yerres (banlieue
parisienne). Ce projet sera finalement abandonné, mais les maquettes existent toujours; - en parallèle, préparation d'une édition avec Michel Trinckvel, éditée conjointement avec une petite statue du Général. Le livre est un recueil de textes écrite par de hautes personnalités gaullistes ; - portrait de François Nourrissier;
- portrait de Michel Ciry; - exposition de groupe au Moulin de Vauboyen (Pierre de Tartas); - exposition à Paris (Galerie Laurens) : « Portraits réels, portraits imaginaires »; - nombreux portraits privés;
ouvrages :
- les Poésies de Léo Ferré:  édition de bibliophilie réalisés en lithographie (50 lithographies et 200 dessins) dont de somptueux portraits du poète (Éd. du Grésivaudan) ; - MCMCLVI - MXLVIII de De Gaulle, sur des textes de Messieurs Druon, Dutourd et Debré. Ouvrage de bibliophilie, réalisé en lithographie et une statuette en bronze donnée avec l'ouvrage aux Éditions Michèle Trinckvel.
1987 - portraits de M. Maurice Druon de l'Académie française. Le premier est à l'Institut de France, le second fait partie de la collection de l'artiste; - portrait de M"" Rozes, Premier Magistrat de la Cour de Cassation. Ce portrait a été commandé par le Palais de Justice; - portrait du général Nicot (général d'aviation); - exposition de peinture au Musée d'Estampes; - exposition de portraits à l'Institut de France;
- nombreux portraits privés;
ouvrages :
- Léo Ferré, suite et fin des 3 tomes engagés en 1986.
1988  - exposition de Fontainebleau (rencontre avec Monseigneur le Duc d'Anjou);
- nombreux portraits privés;
ouvrages :
- Guy De Maupassant, les Contes. Ouvrage de bibliophilie. Lithographies. Editions Club de l'honnête homme;
- Vers l'armée de métiers. 20 lithographies originales. Éditions Michèle Trinckvel.
1989  - exposition à Lausanne, Galerie Black (avril); - exposition à Paris, Galerie d'Orsay (mai-juin);
- exposftîbn permanente au Château de Malessert à Lausanne; - exposition à Toulouse, Galerie dès Éditions Universelles; - nombreux portraits privés; - portrait de M. André Frossard de l'Académie française.
1990 - vente d'une huile sur toile pour le Comité olympique à Lausanne; - participation à la grande exposition sur le « Centenaire de De Gaulle », organisée par la Bibliothèque Nationale. Il y expose l'ensemble de son œuvre en bibliophilie sur le Général, ainsi que des huiles, des dessins et une sculpture. Il en a, par ailleurs, préparé les affiches, les invitations et la couverture du catalogue;
ouvrages :
- Centenaire de De Gaulle en lithographie sur un texte de François Mauriac et un masque de De Gaulle (Éditions Michèle Trinckvel); - Les Dames de la Bible. Pointe sèche aquatinte et eaux-fortes. Sur un texte original d'André Frossard, Éditions Hifach, Château de Malessert en Suisse ; - un ouvrage sur le portrait, rassemblant une grande partie de son oeuvre de portraitiste.
1991 - exposition au musée de l'Athénée à Genève (mars) ; - exposition à Grenoble-Lyon, Galerie Appia;
- exposition à Courbevoie. 80 œuvres;- « Apocalypses », exposition de groupe à Versailles (novembre) ;
- « Les couleurs de la vie », exposition à la Bibliothèque Nationale sur le thème du génocide arménien. Cette exposition regroupe cent peintres connus et elle a été présentée dans toute l'Europe;
ouvrages :
- début d'un livre avec Léo Ferre en lithographie, illustrant ses Poésies. 3 tomes forment l'ouvrage.
Editions du Grésivaudan.
1992 - nombreux portraits privés; - exposition à Lyon dans une galerie privée;
ouvrages :
- Le jour le plus long. Illustrations originales. Tirage offset avec les Éd. Michèle Trinckvel.
1994 - réalisation d'un triptyque pour la Mairie de Paris, représentant un hommage à la Seconde
Guerre mondiale: le général de Gaulle, la Libération de Paris, le général Leclerc. Trois toiles de
335x250 cm;
- nombreux portraits privés ; - exposition à Villeneuve-la-Garenne; - exposition à La Baule, à la chapelle Sainte-Anne; - exposition à Paris, à la mairie du 12e arrondissement, comme invité d'honneur sous la présidence de Bernadette Chirac;
ouvrages :
- La France pour tous, sur un texte de Jacques Chirac. Illustrations originales. Tirage offset, avec les Ed. Michèle Trinckvel.
1995 - nombreux portraits privés;
1996 - nombreux portraits privés;
- exposition à Courbevoie, Espace Carpeaux. Grande rétrospective de l'ensemble de l'œuvre du peintre. On y présente une partie de l'oeuvre d'illustrateur et l'évolution de sa peinture.
1997 - nombreux portraits privés;
- exposition de groupe à Montmorency, il est l'invité d'honneur. Œuvres récentes du peintre.
1998 - nombreux portraits privés;- exposition à Saint-Leu. Œuvres récentes du peintre; - exposition du.portrait de Jacques Chirac au Palais des Congrès à l'occasion d'une soirée des Amis de Jacques Chirac (Bernard Pons); - exposition à Bordeaux: « Regard autour du vin ». 15 toiles sur le thème et portraits divers.
1999 - portrait du prince de Broggle; - en préparation un ouvrage sur la chanteuse Barbara;
- exposition Galerie JPM au Château de Bourron Marlotte (décembre janvier); - grande toile (350 x 225) pour l'an 2000 commandée par l'Hôtel de Ville de Paris.
2000 - exposition à Charenton-le-Pont (avril-mai) sur le thème des portraits. Plusieurs ventes dont un portrait de Churchill; - exposition-cocktail à la SACEM pour la sortie du livre sur Barbara. Éditions du Rameau d'Or;
- exposition à Bièvres (novembre-décembre).
ouvrages :
Barbara. Editions du Rameau d'Or.
2001 - exposition à Bièvres (novembre-décembre) ; - portrait de Victor Hugo vendu à la Sokka Gakkai de Bièvres;
- portrait de Monsieur Yvon Gattaz de l'Académie française; - portrait de Me Jean-Jacques Varaut de l'Académie française;
- plusieurs portraits de particuliers;
- exposition de groupe à Courbevoie organisée par le Lion's Club.

Documentations en téléchargement gratuit

L'Iliade par Jacques Martin
L'Odyssée par Jean- Noël Rochut

La Dame de Pique de Pouchkine par Alexandre Alymoff
Князь Игорь - Пушкин - La Dame de Pique - Documentation en russe

Les Normands en l'An Mil par Pierre Joubert

Le Dit du Prince Igor par Pierre Joubert
Князь Игорь - Le Dît du Prince Igor documentation en russe -

Catalogue 2013

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  WXYZ

Contact Jean-Paul MARTIN
06 10 78 78 76 - International: +336 10 78 78 76
galeriejpm@gmail.com

GALERIE -JPM   55 AVENUE MARCEAU 75116 PARIS
Site Web  © Galerie-JPM